L’ostéopathie


Qu’est-ce que l’ostéopathie ?
L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui répond à une vision globale de l’être humain, centrée sur le patient. Un des principes fondamentaux est que le corps est un tout indivisible, et qu’il contient des moyens de défense et de régulation qui sont stimulés lors du traitement. Notre objectif est de redonner leur mobilité optimum aux différentes structures du corps (articulations, muscles, nerfs, organes). Ainsi, leur fonctionnement et leurs interrelations sont améliorés et le corps retrouve un meilleur équilibre.


Comment ça marche ?
Les ostéopathes ont une connaissance précise de l’anatomie, de la physiologie, de la biomécanique, et s’appuient sur une philosophie et des techniques ostéopathiques spécifiques, acquises au cours d’une formation longue (bac+5) et de milliers d’heures de pratique.

Les ostéopathes utilisent des techniques variées –structurelles, crâniennes, viscérales ou fonctionnelles– et adaptées à chaque personne, selon son âge et son état de santé.
La prise en charge de la douleur est primordiale.
Chaque soin est dispensé de façon appropriée et progressive, en accord avec le patient, afin de favoriser un rétablissement rapide et durable.


Pour qui, pour quoi ?
L’ostéopathie est utilisée par des gens de tous âges, des nouveau-nés aux personnes âgées, et de toutes conditions physiques, travailleurs manuels ou de bureau, sportifs, femmes enceintes, retraités…
Elle peut être curative ou préventive en promouvant un meilleur équilibre. Voici quelques indications qui amènent à consulter :
► Douleurs et restrictions de la colonne vertébrale (dos, cou, épaules) et des membres affectant les muscles, les articulations, les nerfs et les autres tissus
► Tensions et douleurs suite à une chute, des tensions, une mauvaise posture, un accident…
► Difficultés fonctionnelles et mécaniques liées à un « système »  problèmes de digestion ou d’élimination, de circulation, problèmes gynécologiques, vertiges, otites
► Complément de soin pour certaines maladies, un suivi postopératoire ou palliatif.
► Prévention ou traitement des blessures liées au sport
► Suivi de grossesse et post-accouchement
► Difficultés du bébé  coliques, pleurs, reflux, plagiocéphalie…
► Évaluation et soin de l’enfant  otites, problèmes orthopédiques…
L’ostéopathe est un consultant de première intention. En conséquence, il n’est pas nécessaire de passer par son médecin traitant pour le consulter.


D’où vient l’ostéopathie ?
L’ostéopathie fut créée aux États-Unis dans la seconde moitié du XIXe siècle par le Dr Andrew Taylor Still.

Déçu par les résultats et les idées de la médecine de l’époque, et fasciné par la mécanique appliquée au corps humain, il tenta de raisonner non sur la maladie, mais sur les conditions de santé.

Le Dr Still réalisa que le corps avait des facultés d’autorégulation, d’autodéfense et d’auto-guérison. Son approche révolutionnaire bouleversa les idées de son temps et ses succès thérapeutiques assurèrent le développement rapide de l’ostéopathie à travers le pays.

L’un des premiers étudiants du Dr Still, J. M. Littlejohn, exporta l’ostéopathie en Europe et plus particulièrement au Royaume-Uni où fut créée en 1917, à Londres, la première école européenne d’ostéopathie  la « British School of Osteopathy ». Puis dans les années 1960 et grâce aux praticiens formés au Royaume-Uni ou aux USA, l’ostéopathie apparut en France.